Les éléments
de R&D

La Recherche & Développement a été positionnée à deux niveaux

dans le cadre du programme 100 % transition. 

Second niveau 

Le second niveau de la recherche & développement est la création des conditions systémiques permettant de favoriser la capacité des jeunes à maîtriser leur projet de vie et à l’orienter vers des enjeux de transition. L’enjeu est d’identifier le cadre global permettant de générer l’impact identifié au premier niveau. A ce stade, les hypothèses travaillées sont les suivantes :

Hypothèse 1

Il est nécessaire de construire un parcours permettant aux jeunes de pouvoir objectiver leurs expériences de vie au long cours, et ce dès le plus jeune âge. Ce parcours a trait à des expériences réalisées à la fois dans le cadre du parcours scolaire, mais aussi dans le cadre des engagements associatifs, culturels, sportifs ou relevant de l’éducation populaire, et enfin dans le cadre de la vie sociale et familiale. 

 

Hypothèse 2

Pour cela, il faut repenser la manière d’aborder le parcours global d’un jeune, trop souvent limité aux seuls acquis scolaires des savoirs fondamentaux, et sanctionnés par un diplôme. Il pourrait être pertinent de mieux intégrer et mettre en cohérence les démarches menés au collège (stage de 3ème), au sein des clubs sportifs ou des centres sociaux, au lycée (notamment via l’apprentissage de la vie civique), jusqu’à l’université (stage en entreprise ou à l’étranger)

 

Hypothèse 3

Il faut repositionner le regard des acteurs professionnels sur le jeune, en plaçant le projet de vie au-dessus du projet professionnel. Cela signifie des approches alternatives du recrutement, des phases d’intégration dans l’entreprise, de la structuration des postes, de l’acquisition des compétences professionnelles, et plus globalement du rôle donné aux jeunes dans l’entreprise ou dans l’organisation (gouvernance plus horizontale, lecture différente de la contribution d’une personne sans expérience professionnelle initiale…)         

Hypothèse 4

Il faut investir massivement les enjeux de la transition écologique et sociale, pourvoyeurs de nouveaux emplois et activateurs des ressources et capacités de la jeunesse, pour aller vers une logique de redirection. 

Ces éléments laissent entrevoir de nouvelles formes d’expérimentations à mener, construites à partir d’approches de coopération entre pouvoir public

(innovation des politiques publiques), entreprises (innovation de services

ou de produits), et société civile (mobilisation autour de causes et innovation

dans les modalités d’engagement)

bandeaux_logo-93-97-97.png